Piano carré


En 1782 W. A. Mozart écrivait à son père:

“La Baronne Waldstätten va nous quitter et désirerait avoir un bon petit pianoforte. Comme j’ai oublié le nom du facteur de pianoforte de Zweybrücken, j’aimerais vous demander de lui en commander un. Il devrait cependant être prêt dans un mois, au plus tard six semaines, et son prix devrait être le même que celui de l’Archevêque [Colloredo].”

Le piano de l’Archevêque dont il est question dans cette lettre se trouve maintenant au Musée Carolinum Augusteum à Salzbourg et est signé «Christian Baumann». L’instrument dont joue Bernard Brauchli est identique; c’est un exemple rare du premier stade de l’évolution du clavicorde au piano à marteaux. Mozart possédait un clavicorde, en jouait, et l’utilisait pour composer, tout en participant également à la montée progressive du piano. L’écoute de la musique de Mozart interprétée sur ces deux instruments révèle un autre aspect de son génie.

Piano carré original de Erard (Paris, 1817), [DO1-do4]

Propositions de programmes


Musique ancienne pour le fortepiano

Oeuvres de C. P. E. Bach, D. Cimarosa, B. Galuppi, J. Haydn, W. A. Mozart

W. A. Mozart et ses contemporains

Oeuvres de C. P. E. Bach, J. Haydn, Fr. Seydelmann, W. A. Mozart

La musique intime de W. A. Mozart

Oeuvres de W. A. Mozart

Programme combiné


Du Clavicorde au Fortepiano

Oeuvres de H. Aston, G. Frescobaldi, J. S. Bach, C. P. E. Bach, W. A. Mozart, J. Haydn