Orgue


Les nombreuses années pendant lesquelles Bernard Brauchli s’est spécialisé dans le clavicorde et son répertoire l’ont naturellement conduit à l’orgue, et plus précisément à l’orgue de chambre et au répertoire du Sud de l’Europe. Avec ses connaissances de l’interprétation de la musique pour clavier des 16e au 18e siècles, il peut tirer des sonorités des orgues anciens qui ne sont pas possibles avec un répertoire plus moderne. Ses deux disques d’orgue, l’un sur le plus ancien orgue de Portugal, dans la Cathédrale de Evora, et l’autre sur un orgue piémontais construit en 1794 par Giovanni Bruna in 1794 en Italie, ont été acclamé par la critique et par le public, et ses concerts sur des orgues historiques en Europe (Sion, Suisse; Faro et Mafra, Portugal; nombreux orgues italiens du 18e siècle. etc.) aussi bien qu’aux Etats-Unis ont reçu un accueil enthousiaste.

Orge positif de Gabriel Blancafort (Collbatò, Espagne, 1978), [1 clavier, DO – fa’’’, 8’. 4’, 4’, Nasard, Mixture 4 rangs]

Propositions de programmes


Trois siècles de musique d’orgue ibérique 1500 – 1800

Oeuvres de di A. de Cabezón, M. R. Coelho, P. Bruna, P. de Araújo, P. Nassarre, J. Cabanilles, V. Hervás, S. Durón, J. Oxinaga, M. de Sostoa, A. Soler

Musique d’orgue italienne du 16e au 18e siècles

Oeuvres de A. Antico, A. Gabrieli, G. Cavazzoni, A. Valente, G. Frescobaldi, D. Zipoli, G. B. Martini, V. Bellini, D. Cimarosa

Musique d’orgue du 14e au 18e siècles

Oeuvres de C. Paumann, S. Aguilera de Heredia, P. de Araújo, L. Chaumont, A. Scarlatti, D. Cimarosa

L’orgue ancien

Oeuvres de H. Aston, P. Attaingnant, H. Newsiedler, J. A. Dalza, A. Valente, M. R. Coelho, Chr. Erbach, Ign. de Echeverria, J. do Sacramento, C. Seixas, J. de Sousa Carvalho, S. de Alberto, A. Soler

Critiques


« Ce fut un événement musical rafraîchissant, agréable et aéré, de par ce qui était joué, qui le jouait, et où il était joué. Brauchli joua avec une verve et une confiance qui vous ont convaincu que le Busch-Reisinger Museum était l’endroit où l’on pouvait trouver des plaisirs hors des chemins battus et de haute qualité un vendredi soir. »

The Boston Globe (U.S.A.), Richard Buell

« Bernard Brauchli, par son immense talent et sa parfaite maîtrise de l’instrument, a su tirer le maximum de l’orgue de Valère, qui, faut-il le rappeler, est le plus vieil orgue jouable au monde. Ainsi confié aux mains expertes d’un tel virtuose, la « Vieille dame » a pu prouver qu’elle était non seulement une oeuvre d’art inestimable, mais aussi un instrument de musique capable d’enchanter les mélomanes les plus exigeants, ceci grâce aux sonorités extraordinaires qu’elle permet de reproduire, et grâce à l’artiste du jour. »

Le Nouvelliste (Sion, Suisse), J. Steinmann

« J’ai été très impressionné par un récital d’un duo sur lequel je suis tombé par hasard, Yuko Hayashi and Bernard Brauchli, jouant un groupe de concertos de Soler sur deux orgues positifs. »

The New Yorker (U.S.A.), Nicholas Kenyon

« L’approche modeste et discrète de ce répertoire (Musique d’orgue ibérique du 16e au 18e siècles) par Bernard Brauchli paraît absolument appropriée; la combinaison idéale de l’orgue et de la musique se justifient par elle-même. Le jeu de Bernard Brauchli est toujours propre, précis et clair, et se distingue par une nature expressive qui semble absolument appropriée. »

Early Music (Londre), John Kitchen

« Bernard Brauchli, un profond connaisseur de la musique d’orgue espagnole révéla toute la beauté de l’orgue aussi bien comme instrument de musique de chambre que comme grand orgue… Un disque d’orgue exceptionnellement beau. »

Alte Musik Aktuell (Allemagne), Rüdiger Schwarz

« Ce disque compact [The Organ of Evora Cathedral] contient des oeuvres parmi la musique d’orgue la plus sensuelle que vous puissiez désirer entendre. Il y a une qualité magique que cette musique suscite et que Brauchli certainement sait comment exploiter et amener ces oeuvres à leur plein potentiel de grandeur. En tout et pour tout, ceci est un C.D. exceptionnel et vous vous feriez une injustice de ne pas l’entendre. »

The National Guide to Compact Discs (U.S.A.)

« Pendant ce programme, la technique de clavier de l’artiste suisse Bernard Brauchli est sûre et facile, démontrant clairement son affection et sa familiarité avec cette branche relativement obscure de la culture organistique. D’autres productions de telle sorte de sa bibliothèque seraient des additions bienvenues à la discographie. »

The Diapason (U.S.A)